• jeudi 13 mai 2021
Affaire empoisonnement de Hambak : son frère Zoumana Bakayoko réagit

Affaire empoisonnement de Hambak : son frère Zoumana Bakayoko réagit

En Côte d’Ivoire, le décès d’Hamed Bakayoko est attribué à deux différentes causes. Alors que les sources officielles évoquent un cancer de foie en phase terminale, les indiscrétions émanant de plusieurs sources parlent d’un empoisonnement visant à déloger le Premier ministre de son poste.

Le frère aîné du concerné Zoumana Bakayoko vient mettre fin à cette spéculation.
D’après les informations rapportées par nos confrères d’Afromag, Zoumana Bakayoko, le frère aîné du Premier ministre a finalement réagi pour mettre les points sur les « i » alors que les circonstances du décès de son frère sont coincées entre deux théories. En effet, depuis le début de sa maladie, des rumeurs s’étant emparées de la toile, estiment qu’Hambak a été empoisonné. Cette information, qui visait essentiellement le leader du RHDP, vient d’être démentie.
Zoumana Bakayoko apporte la réponse à tout cet acharnement. Ce samedi 13 mars, le frère d’Hambak a apporté des clarifications aux délégués de son mouvement à Séguéla. « C’est le temps que Dieu a donné à Hamed sur terre qui est arrivé. C’est pourquoi il a quitté le monde des vivants. N’écoutons pas les rumeurs d’empoisonnements. Sortons de ses rumeurs. Retournez pour sensibiliser les jeunes pour leur dire que c’est la volonté de Dieu. Je refuse que les gens fassent des casses pour la cause de mon grand Frère Hamed Bakayoko. Lui qui était un homme de paix. On l’a vu partout parler de paix », a déclaré Zoumbak.

 

Rappelons tout de même que d’après les informations officielles, Hamed Bakayoko a quitté le monde des vivants le mercredi 10 mars dernier suite à un cancer de foie en phase terminale en Allemagne. Depuis ce samedi 13 mars 2021, sa dépouille est à Abidjan. Les images de cet événement nouent le cœur de tout quidam. Le « Golden, boy » fait couler des larmes de tristesse, et même Alassane Ouattara n’a pas été épargné.